Paroisse Saint-Hilaire de Temploux

 

 

 

Histoire

 

LE CULTE DE SAINT-HILAIRE

Le grand pèlerinage et « voyage à Monsieur Saint Hilaire au lieu de Temploux » attirait beaucoup d'étrangers.
Il avait lieu le jour de l'Ascension et à cette occasion s'organisait dans le village une procession agrémentée d'une kermesse.
Celle-ci fut plus tard transférée au quatrième dimanche de juin, tout en conservant le nom de kermesse Saint-Hilaire.
Comme il y avait des abus, surtout au point de vue du culte, les superstitions et les faux mendiants étant légion à cette époque, l'autorité ecclésiastique, à la demande du curé de la paroisse, messire Jehan Forten (1585-1619), prit des mesures pour réglementer les fêtes religieuses à Temploux. Par bulle spéciale datée du 7 juin 1622, Sa Sainteté le Pape Grégoire XV (1621-1623) régla l'ordonnance des fêtes paroissiales et surtout le culte à Saint-Hilaire. Désormais, la fête du patron de la paroisse devait être célébrée le 14 janvier, jour anniversaire de sa mort. Des indulgences spéciales étaient accordées aux fidèles à cette occasion et la relique du saint rapportés, croit-on, au XII ème siècle par Saint-Guibert de Gembloux, fervent pèlerin de Poitiers et de Tours, devait être vénérée dans l'église paroissiale. Une grande procession centenaire, avec festivités, se déroule tous les siècles. La dernière a eu lieu en 1868. L'antique statue en bois, représentant Saint-Hilaire enchaînant un démon au moyen de son étole a disparu de l'ermitage.